Folacine

Vitamine B9
Acide folique

La vitamine B9, ou folacine ou encore acide folique qui en est la forme synthétique, est indispensable au corps humain pour assurer certaines fonctions, notamment la production du matériel génétique ADN et ARN.

alimax.ch - Santé, bien-être, beauté et longévité par l'alimentation - Recherche en nutrition, diététique et aromathérapie - Michel Bondallaz - Suisse

Fruits

À privilégier

alimax.ch - Santé, bien-être, beauté et longévité par l'alimentation - Recherche en nutrition, diététique et aromathérapie - Michel Bondallaz - Suisse

Fruits

À éviter

alimax.ch - Santé, bien-être, beauté et longévité par l'alimentation - Recherche en nutrition, diététique et aromathérapie - Michel Bondallaz - Suisse

Céréales

À éliminer

alimax.ch - Santé, bien-être, beauté et longévité par l'alimentation - Recherche en nutrition, diététique et aromathérapie - Michel Bondallaz - Suisse

De la mer

Compléments

alimax.ch - Santé, bien-être, beauté et longévité par l'alimentation - Recherche en nutrition, diététique et aromathérapie - Michel Bondallaz - Suisse

Aromathérapie

Toxicité des huiles

La vitamine B9

La vitamine B9 n'est pas une molécule mais une famille de molécules ayant la même fonction. Ce terme général comprend les folates, naturellement présents dans l'alimentation, et l'acide folique, qui est la forme synthétique ajoutée dans certains aliments enrichis et compléments alimentaires.

ADN - ARN

La vitamine B9

Généralités

La vitamine B9, comme toutes les vitamines du groupe B, est hydrosoluble, c’est-à-dire soluble dans l’eau. La vitamine B9, ou folacine, est aussi appelée acide folique pour la forme synthétisée servant de supplément, et folate pour celle présente naturellement dans les aliments.

La vitamine B9 joue un rôle essentiel dans la production du matériel génétique, ADN et ARN, et des acides aminés nécessaires à la croissance cellulaire. Elle joue notamment un rôle important dans la formation des globules rouges, le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies.

La vitamine B9 est nécessaire à la production de nouvelles cellules, ce qui la rend particulièrement importante durant les périodes de croissance rapide comme l’enfance, l’adolescence et le développement du foetus pendant la grossesse.

ADN, ARN et vitamine B9

L’acide folique est le précurseur métabolique d’une coenzyme, le tétrahydrofolate, impliquée notamment dans la synthèse des bases nucléiques, purines et pyrimidines, constituant les acides nucléiques du matériel génétique. Le tétrahydrofolate intervient également dans la synthèse d’acides aminés tels que la méthionine, l’histidine et la sérine.

Sources de vitamine B9

Plusieurs aliments constituent une source intéressante de folate, notamment les abats et les légumes à feuilles vert foncé. En ce qui concerne les légumes, la cuisson, la mise en conserve et la congélation diminuent la quantité de vitamine B9 initialement présente.

Le thé vert et son principal composant épigallocatéchine gallate pourraient diminuer l’activité de l’acide folique.

  • abats de volailles,
  • champignon de Paris,
  • foie de veau,
  • foie de porc,
  • épinards,
  • asperges,
  • graine de lin,
  • haricot de soja,
  • brocoli,
  • levure de bière,
  • laitue romaine,
  • graine de tournesol,
  • beurre de tournesol,
  • betterave,
  • germe de soja,
  • chou de Bruxelles,
  • noix,
  • noisette.
Vitamine B9 - folate - alimax.ch - Santé, bien-être, beauté et longévité par l'alimentation - Recherche en nutrition, diététique et aromathérapie - Michel Bondallaz

Absorption

La vitamine B9 est absorbée par l’intestin grêle, circule dans le sang sous forme méthylée jusqu’au foie, pour être excrétée dans la bile, puis réabsorbée par l’intestin (cycle entéro-hépatique). Comme de nombreuses vitamines, elle est sensible à l’oxydation, à la lumière et la chaleur.

Stockage

La vitamine B9 est principalement stockée dans les cellules du foie. Les globules rouges en stockent également une partie récupérée lors de leur destruction. Le corps humain ne stocke cependant pas de grosses quantités de folates, de 5 à 15 grammes, si bien que, sans apport, ces réserves seraient entièrement consommées en seulement 4 mois.

Carence

La dose journalière recommandée en vitamine B9 est de 400 µg pour un adulte en bonne santé, de 600 µg pour une femme enceinte.

Une carence en vitamine B9 entraîne:

  • diarrhée,
  • perte d’appétit,
  • perte de poids.

D’autres symptômes peuvent également se manifester:

  • inflammation de la langue (glossite),
  • maux de tête,
  • palpitations cardiaques,
  • irritabilité,
  • changements d’humeur.

Une carence grave peut provoquer:

  • anémie mégaloblastique,
  • altération des muqueuses du col de l’utérus,
  • altération des muqueuses des intestins,
  • altération des muqueuses de l’estomac,
  • altération des muqueuses du vagin (les cellules deviennent malignes),
  • retard de croissance.

Les personnes se trouvant dans une des occurrences suivantes peuvent avoir des besoins supérieurs en acide folique:

  • grossesse,
  • allaitement,
  • alcoolisme,
  • diarrhée prolongée,
  • fièvre prolongée,
  • anémie,
  • maladie intestinale,
  • maladie du foie,
  • trouble de la fonction rénale (hémodialyse),
  • stress soutenu.

La pilule contraceptive épuise l’acide folique. Par conséquent, toute femme qui décide d’avoir un enfant devrait arrêter la contraception au moins 6 mois avant la conception pour que le foetus puisse bénéficier d’une quantité suffisante d’acide folique durant les premiers stades de son développement.

En complément alimentaire

Les suppléments en acide folique sont mieux absorbés lorsqu’ils sont pris au cours d’un repas, comme c’est le cas pour les autres vitamines du groupe B.

Les bienfaits de la vitamine B9

La vitamine B9 ou acide folique contribue notamment à la croissance des tissus maternels durant la grossesse, à la synthèse normale des acides aminés et à la formation normale du sang.

Indications

La vitamine B9 est indiquée pour:

  • réduire les risques de malformations du tube neural chez le foetus,
  • réduire les niveaux d’homocystéine liés aux maladies rénales,
  • réduire le risque de développer une dégénérescence maculaire liée à l’âge chez les femmes,
  • diminuer l’hypertension,
  • prévenir les problèmes de gencives,
  • diminuer les symptômes du vitiligo,
  • prévenir certains cancers,
  • ralentir le déclin cognitif,
  • peut-être prévenir les maladies cardiovasculaires.

Anomalies du tube neural

Les anomalies du tube neural touchent le cerveau et la moelle épinière de nouveau-nés. L’efficacité des suppléments d’acide folique pris avant la conception pour prévenir ces anomalies est bien établie. La supplémentation en acide folique réduit le risque d’anomalies de 42 à 62%. Cependant, comme la moitié des grossesses ne sont pas planifiées, il serait nécessaire que toutes les femmes en âge d’avoir des enfants prennent de tels suppléments dès l’arrêt de la contraception, puisque c’est entre la troisième et la quatrième semaine de la grossesse que les malformations apparaissent, tandis que les femmes, pour la plupart, ignorent qu’elles sont enceintes.

Maladie rénale

Une très forte majorité, 85%, des personnes atteintes d’une grave maladie rénale ont des niveaux élevés d’homocystéine, ce qui augmente leur risque de maladies cardiovasculaires. Ces niveaux élevés d’homocystéine peuvent être réduits de 12 à 50% par une prise d’acide folique. Cependant, la supplémentation en acide folique ne semble pas réduire de beaucoup, 15%, le risque d’anomalies liées aux maladies du coeur.

Dégénérescence maculaire

La prise concomitante d’acide folique et d’autres vitamines, dont la vitamine B6 et la vitamine B12, réduit de 34% le risque de développer une dégénérescence maculaire liée à l’âge chez les femmes.

Hypertension

La prise d’acide folique pendant au moins 6 semaines réduit la pression artérielle chez les personnes hypertendues.

Problèmes de gencive

L’application topique d’acide folique sur les gencives semble prévenir les problèmes de gencives causés par la phénytoïne et améliorer la maladie des gencives pendant la grossesse. Lorsqu’il est pris oralement, l’acide folique ne semble pas diminuer les symptômes de cette affection.

Vitiligo

La prise d’acide folique par voie orale semble diminuer les symptômes de cette maladie (décoloration de la peau).

Dépression

Des données épidémiologiques ont établi un lien entre un apport alimentaire en folate insuffisant et une augmentation du risque de dépression. Un faible taux sanguin de folate a été associé à un risque de rechute plus élevé.

Prévention du cancer

Une supplémentation prolongée en multivitamines renfermant de l’acide folique est associée à un risque moindre de cancer du côlon chez les femmes. Le folate, sous forme alimentaire, peut avoir un léger effet protecteur contre le cancer du côlon.

Concernant le cancer du sein, une étude épidémiologique a établi une corrélation entre un apport alimentaire élevé en folate, vitamines B6 et B12 et un risque réduit de développer ce cancer. Un apport élevé en folate pourrait exercer un effet protecteur contre le cancer du sein et le cancer des ovaires chez les femmes qui consomment de l’alcool.

Une étude a aussi établi une corrélation entre un apport alimentaire élevé en folate et un risque réduit de cancer du pancréas.

Déclin cognitif

Plusieurs études ont établi un lien entre un faible taux sanguin de folate et un risque de déclin cognitif, démence et maladie d’Alzheimer.

Maladies cardiovasculaires

Une supplémentation quotidienne en acide folique et en vitamine B12 peut réduire le taux d’homocystéine dans le sang. Comme un taux élevé d’homocystéine augmente le risque de maladies cardiovasculaires, réduire ce taux pourrait prévenir ces maladies. Toutefois, il n’est pas encore su de façon certaine si un taux élevé d’homocystéine est une cause ou une conséquence des maladies cardiovasculaires.

La prise de plus de 1'000 µg (1 mg) d'acide folique par jour doit se faire sous supervision médicale, car elle peut masquer les symptômes d'une carence grave en B12, ce qui peut entraîner des dommages neurologiques irréversibles.

À des doses supérieures à 5'000 µg par jour (5 mg), l'acide folique peut entraîner des troubles digestifs, de l'irritabilité, une hyperactivité, de la confusion, perturber les cycles du sommeil et provoquer une réaction allergique. Il peut également aggraver une neuropathie chez les personnes ayant un déficit en vitamine B12.

Fascicules à télécharger

Abonné·e·s
Visiteurs
  • Toutes les publications téléchargeables choisies sont immédiatement disponibles et listées dans votre compte.
  • Vous pouvez télécharger vos fascicules autant de fois que vous le désirez.
  • Tous les fascicules disponibles au téléchargement listés dans votre compte le sont dans leur dernière version mise à jour, corrigée, complétée ou augmentée.
  • Accès prioritaire aux consultations.
  • Libre accès à notre formulaire de contact et réponse assurée.
  • Libre accès au site web www.alimax.ch.
  • Opportunité de s'abonner en tout temps.

© 2005 – 2023 | ALIMAX™ – Michel Bondallaz

© Michel Bondallaz | Tous droits réservés pour tous pays

Pour une meilleure expérience

utilisez un PC ou un MAC

Certains contenus peuvent ne pas s’afficher correctement sur le petit écran d’un smartphone ou n’y sont pas affichés du tout.

Voeux de fin d'année

Cette année, nous vous adressons nos voeux en musique  !

Voir nos voeux