Pseudo-science

Aromathérapie

L'aromathérapie, une discipline non réglementée, consiste en l'utilisation de composés aromatiques extraits de plantes: les huiles essentielles. L'aromathérapie est parfois présentée comme pseudo-médecine ou comme médecine dite « alternative ».
Un mauvais dosage ou une mauvaise utilisation d'une huile essentielle peut avoir des conséquences néfastes.

alimax.ch - Santé, bien-être, beauté et longévité par l'alimentation - Recherche en nutrition, diététique et aromathérapie - Michel Bondallaz - Suisse

Fruits

À privilégier

alimax.ch - Santé, bien-être, beauté et longévité par l'alimentation - Recherche en nutrition, diététique et aromathérapie - Michel Bondallaz - Suisse

Fruits

À éviter

alimax.ch - Santé, bien-être, beauté et longévité par l'alimentation - Recherche en nutrition, diététique et aromathérapie - Michel Bondallaz - Suisse

Céréales

À éliminer

alimax.ch - Santé, bien-être, beauté et longévité par l'alimentation - Recherche en nutrition, diététique et aromathérapie - Michel Bondallaz - Suisse

De la mer

Compléments

alimax.ch - Santé, bien-être, beauté et longévité par l'alimentation - Recherche en nutrition, diététique et aromathérapie - Michel Bondallaz - Suisse

Aromathérapie

Huiles essentielles

L'aromathérapie

L’aromathérapie est une branche de la phytothérapie utilisant les principes actifs volatils des plantes aromatiques, des plantes qui ont la faculté de synthétiser une essence grâce à la photosynthèse. Cette pseudo-science est axée sur l’utilisation à visée thérapeutique, curative ou préventive des huiles essentielles. Ces dernières sont obtenues, pour la plupart, par distillation et entraînement à la vapeur d’eau d’une partie de la plante.

Attention

L'aromathérapie

Phytothérapie

L’histoire de l’aromathérapie se confond avec celle de la phytothérapie. Les plantes, dans leur ensemble, constituaient la base de la pharmacopée des civilisations antiques. On retrouve les traces de méthodes de distillation ou d’extraction, en Chine ou en Inde, datant de plusieurs millénaires.

Les huiles essentielles distillées ont été employées comme médicaments au moins depuis le XIème siècle, après qu’aient été isolées certaines huiles essentielles grâce à la distillation à la vapeur.

À partir du XIXe siècle, on commença à isoler et classifier les principes actifs des molécules odoriférantes, ce qui permit d’envisager une utilisation spécifique. Ce n’est qu’en 1928 qu’est créé le mot « aromathérapie ».

Dans certains pays, l’aromathérapie s’inscrit dans l’aromachologie (science des phénomènes liés aux odeurs, plus particulièrement l’influence des odeurs sur le comportement).

Originellement pratiquée selon une approche traditionnelle, cette branche de la phytothérapie s’apparentait donc à la naturopathie, classée parmi les médecines non conventionnelles. Dans de nombreux domaines, elle reste considérée comme une pseudo-science, faute de preuve d’efficacité.

L’aromathérapie peut, a minima, s’avérer efficace contre certaines infections, les effets antibactériens et anti-infectieux de certaines huiles essentielles étant été démontrés. Il reste cependant difficile d’en étudier les effets car une même plante, cultivée dans des contextes différents (sol, saison, variété, nutriments, altitude, …), présente des teneurs et types d’huile différents. La posologie d’une même huile de provenance différente peut alors grandement varier pour traiter un même symptôme. Les huiles essentielles peuvent en outre interagir entre elles et/ou avec d’autre produits ou médicaments. Dans le cadre de la pharmacognosie, les recherches sur les huiles essentielles n’ont pas abouti.

Droguistes et pharmaciens sont à même de vous conseiller
et de vous fournir des huiles de qualité aux origines connues

Indications thérapeutiques

Les propriétés prêtées aux huiles essentielles sont multiples, mais très rarement démontrées:

  • anti-infectieuse – antibactérienne, antimycotique, antivirale, antiparasitaire, insectifuge et insecticide
  • anti-inflammatoire
  • anti-catarrhale – expectorante et mucolytique
  • anti-histaminique
  • antispasmodique
  • antalgique, analgésique et anesthésique
  • calmante, hypnotique et anxiolytique
  • endocrinorégulatrice
  • vasculotrope et hémotrope – hyperémiante, phlébotonique, lymphotonique, anticoagulante, fibrinolytique, antihématome, hémostatique et hypotensive
  • digestive – eupeptique, carminative, cholagogue et cholérétique
  • antitoxique
  • antivenimeuse
  • antirhumatismale
  • stimulante ou apaisante
  • aphrodisiaque


Seul un très petit nombre de ces usages sont soutenus par des données scientifiques fiables. Leurs vendeurs prêtent facilement à leurs produits toutes sortes de propriétés imaginaires. La principale efficacité clinique reconnue de certaines huiles essentielles est une activité antibactérienne beaucoup plus faible que celle des antibiotiques et antiseptiques modernes. Certaines huiles ont également un effet répulsif sur les animaux, en particulier les insectes.

La composition chimique (chémotype) des huiles essentielles varie en fonction du lieu de récolte, de l’altitude, de l’ensoleillement, des conditions de récolte, de la qualité de la distillation, de l’entreposage, … Ces facteurs peuvent grandement modifier leurs propriétés.

Aromathérapie - distillation - alimax.ch - Santé, bien-être, beauté et longévité par l'alimentation - Recherche en nutrition, diététique et aromathérapie - Michel Bondallaz

Risques et effets indésirables

Discipline non-réglementée, l’aromathérapie fait l’objet d’un grand nombre d’abus, de nombreux thérapeutes auto-proclamés inventant des propriétés aux produits qu’ils vendent ou utilisent.

Quelques huiles essentielles ont effectivement des propriétés médicalement reconnues, mais leur usage doit être contrôlé car, comme pour toute molécule active ayant un effet sur le métabolisme, des effets indésirables graves sont possibles. Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées de façon prolongée, au-delà de quelques jours, sans avis médical. Elles ne doivent jamais être ingérées pures, car présentant un risque important pour les muqueuses ainsi que pour le foie.

Quelques propriétés d’huiles essentielles pouvant s’avérer dangereuses:

  • vésicante et nécrosante
  • allergisante ou
  • hypersensibilisante
  • photosensibilisante
  • neurotoxique
  • néphrotoxique
  • hépatotoxique


Les accidents, plus ou moins graves, se sont multipliés avec la vulgarisation des huiles essentielles. Ils posent la question de l’information du public, qui peut se procurer la plupart de ces substances en vente libre et directe. Certaines huiles présentent un seuil de toxicité relativement élevé, mais d’autres peuvent contenir des substances neurotoxiques ou abortives dès les premiers niveaux de surdosage.

Les huiles essentielles suivantes sont toxiques. Elles ne devraient pas être utilisées sans accompagnement d’un véritable professionnel de la santé:

  • Amande Amère (Prunus Amygdalus)
  • Anis Vert (Pimpinella Anisum)
  • Arnica (Arnica Montana)
  • Bouleau Jaune (Betula Lenta)
  • Camphre (Cinnamomum Camphora)
  • Estragon (Artemisia Dracunculus)
  • Gaulthérie (Gaultheria Procumbens)
  • Menthe pouliot (Mentha Pulegium)
  • Moutarde (Brassica Nigra)
  • Origan (Origanum Vulgare)
  • Sauge officinale (Salvia Officinalis)
  • Thuya (Thuja Occidentalis)


Les produits aromatiques mis sur le marché: huile essentielle (HE) ou essence (ESS), huile végétale (HV), hydrolat aromatique (HA) et spécialités commerciales sont souvent de qualité inégale pour les raisons suivantes:

  • qualité inégale des matières premières végétales (mélange, variété végétale, origines mixtes, modes de cultures, …)
  • pratiques de distillation (taille des alambics, température, pression, temps de distillation, …)
  • étiquetage inadéquat (nom latin, provenance, organe producteur, spécificité biochimique, culture biologique ou non, label, …)
  • manque de fiches d’analyses chromatographiques (chemotype aléatoire ou inexistant)
  • manque de traçabilité
  • vente en ligne de produits possiblement frelatés
  • mauvaise conservation (chaleur, lumière, air) – dans ces conditions huiles et essences peuvent se dégrader rapidement, parfois en formant des substances toxiques


Les huiles essentielles sont des transformations de plantes cultivées ou sauvages nécessitant beaucoup de main d’œuvre agricole pour les récoltes et les cueillettes. Elles sont donc coûteuses et souvent frelatées par adjonction d’huiles de mauvaise qualité ou de produits de synthèse bien moins onéreux.

Se procurer des huiles essentielles et s’assurer de leur qualité est un métier complexe demandant de l’expérience. La production d’huiles essentielles et la pratique de l’aromathérapie ne sont que peu réglementées.

alimax.ch - Santé, bien-être, beauté et longévité par l'alimentation - Recherche en nutrition, diététique et aromathérapie - Michel Bondallaz - Suisse

Monopole pharmaceutique

alimax.ch - Santé, bien-être, beauté et longévité par l'alimentation - Recherche en nutrition, diététique et aromathérapie - Michel Bondallaz - Suisse

Les huiles essentielles dont la liste suit appartiennent au monopole pharmaceutique et nécessitent une délivrance accompagnée de conseils et de recommandations de précautions d’utilisations:

  • Grande Absinthe (Artemisia absinthium L.)
  • Petite Absinthe (Artemisia pontica L.)
  • Armoise Commune (Artemisia vulgaris L.)
  • Armoise Blanche (Artemisia herba alba Asso)
  • Armoise Arborescente (Artemisia arborescens L.)
  • Thuya du Canada ou Cèdre Blanc (Thuya occidentalis L.) ou « Cèdre Feuille »
  • Cèdre de Corée (Thuya Koraenensis Nakai) ou « Cèdre Feuille »
  • Hysope (Hyssopus officinalis L.)
  • Sauge Officinale (Salvia officinalis L.)
  • Tanaisie (Tanacetum vulgare L.)
  • Thuya (Thuya plicata Donn ex D. Don.)
  • Sassafras (Sassafras albidum [Nutt.] Nees)
  • Sabine (Juniperus sabina L.)
  • Rue (Ruta graveolens L.)
  • Chénopode Vermifuge (Chenopodium ambrosioides L.)
  • Chénopode Vermifuge (Chenopodium anthelminticum L.)
  • Moutarde Jonciforme (Brassica juncea L., Sinapis juncea L.).

Les huiles essentielles traversent le placenta et sont transmises par le lait maternel

Rajeunir de 10 ans ou plus, vivre mieux et plus longtemps

Notre méthode originale® a été testée médicalement avec succès grâce au concours de plus de 4’400 patient·e·s

Dons de soutien

  •  Vous avez adopté notre méthode originale® avec succès et désirez nous en remercier ?
  • Vous souhaitez nous permettre de réunir toujours plus d’informations sur la santé et de mettre en oeuvre de nouvelles recherches ?
  • Vous avez conscience que tout ce travail de recherche ne peut être réalisé et publié qu’avec votre soutien financier, aussi modeste soit-il ?


Vos dons nous permettent de fonctionner sans avoir recours à des revenus publicitaires. Cela vous garantit une information totalement objective, hors d’atteinte d’une quelconque influence d’annonceurs.

Fascicules à télécharger

0 +
Ans d'expérience
0 k+
Abonné·e·s
0 +
Publications
0 %
Efficace
Abonné·e·s
Visiteurs
  • Toutes les publications téléchargeables achetées sont immédiatement disponibles et listées dans votre compte.
  • Vous pouvez télécharger vos fascicules autant de fois que vous le désirez.
  • Tous les fascicules disponibles au téléchargement listés dans votre compte le sont dans leur dernière version mise à jour, corrigée, complétée ou augmentée.
  • Accès prioritaire aux consultations.
  • Libre accès à notre formulaire de contact et réponse assurée.
  • Libre accès au site web www.alimax.ch.
  • Opportunité de s'abonner en tout temps.

© 2005 – 2024 | ALIMAX™ – Michel Bondallaz

© Michel Bondallaz | Tous droits réservés pour tous pays

Pour une meilleure expérience

utilisez un PC ou un MAC

Certains contenus peuvent ne pas s’afficher correctement sur le petit écran d’un smartphone ou n’y sont pas affichés du tout.

Voeux de fin d'année

Cette année, nous vous adressons nos voeux en musique  !

Voir nos voeux